Développement personnel: doit-on encore parler de performance?

À voir le nombre de livres consacrés au développement personnel dans les librairies, l’effet de mode observé à l’entrée du XXIe siècle n’a pas pris une ride. Mieux: la pandémie de Covid-19 a encouragé les gens, confinés entre leurs quatre murs, à se questionner sur leur existence et sur les valeurs qu’ils souhaitent défendre. Quelle place laisser à la performance quand on cherche à se développer personnellement?

On le voit notamment au sein du marché du travail: les réflexions autour du sens et du bien-être ont un impact considérable, surtout depuis la pandémie. Combien sont-ils à avoir changé de métier depuis deux ans? “La crise Covid-19 a stimulé la réflexion sur le sens, chez de nombreux professionnels. Le retrouver dans son travail est l’une des raisons principales qui motivent les actifs à faire une reconversion professionnelle. 53 % des personnes reconverties souhaitaient retrouver une activité plus en phase avec leurs valeurs ”, lit-on dans l’étude de NouvelleViePro.fr, menée en ligne auprès de plus de 2000 actifs en France.

L’importance des soft skills

De fait, si la notion de valeurs prend de plus en plus de place dans le choix de sa vie professionnelle, c’est tout autant le cas du développement personnel. Par définition, il consiste justement à améliorer la qualité des différents aspects de sa vie: il permet à un individu de s’enrichir personnellement. Dans un contexte professionnel, l’amélioration de ses performances et la valorisation de ses talents représentent autant de pistes à explorer pour réussir dans son métier. Mais un employeur place-t-il encore la performance comme qualité fondamentale dans sa politique de recrutement? Autrement dit: est-il forcément en quête d’une bête de course pour doper le chiffre d’affaires de son entreprise? Ce n’est pas certain.

Sur le marché du travail, les soft skills – ou compétences comportementales – ont clairement le vent en poupe. En 2022, les spécialistes en ont défini quatre, jugées essentielles sur un CV: l’autonomie, l’adaptabilité, l’esprit d’équipe et la maîtrise de la communication mixte. Mais il devient clair que le comportement de l’employé est devenu primordial dans l’évaluation professionnelle: on cherche à savoir quels sont les traits principaux de sa personnalité qu’il pourrait mettre au service de l’entreprise, comment il réagirait dans un contexte précis… Autant dire que le test PULSIONS apporte des informations très utiles pour cela! Il permet à chacune et chacun de développer toute sa capacité à réussir dans la vie, en prenant conscience de sa manière d’agir au quotidien et de son influence sur ses relations. En identifiant ce qui influence sa réussite et son épanouissement – on peut aller plus aisément vers un job dans lequel nous serons serein. En identifiant les freins à notre réussite, cela donne des clés pour mieux communiquer ses besoins aux managers. Parmi la multitude de tests comportementaux, PULSIONS est en cela unique: c’est le seul outil qui est assez fin pour dire comment et dans quelles situations vos comportements s’activent.

Efficacité et émulation

En favorisant le développement de ces compétences de savoir-être au sein de ses équipes, en recherchant des personnalités qui partagent ses valeurs, une entreprise a en tout cas tout à y gagner. Cela aura un impact positif sur l’ensemble de la société. L’employé gagnera en efficacité dans sa mission quotidienne et profitera d’une meilleure estime de soi. À plus long terme, il aura la possibilité d’évoluer dans l’entreprise, de prendre des responsabilités et de développer de nouveaux projets. Plus un salarié sera épanoui et motivé, plus un employeur en récoltera les bienfaits! Il y aura moins d’absentéisme, moins de turn-over. L’atmosphère en interne sera plus propice à l’émulation et à la solidarité.

Corollaire: l’entreprise verra sa performance globale s’améliorer de manière exponentielle. À quelque part, en contribuant au bien-être de ses collaborateurs, en faisant de leurs compétences comportementales une priorité absolue, un employeur les associe à l’essor de la société. On ne parle plus alors de performance individuelle, mais collective… Un changement de paradigme qui ne peut être que bénéfique pour tous!

Last news

23 juin

Ils ont testé PULSIONS… et voici quatre raisons de le faire aussi!

Mieux se connaître soi-même, s’adapter, s’épanouir… Un test de comportement peut vous apporter […]

28 avril

PULSIONS vs. tests de personnalité: quelles complémentarités?

En plus des habituels CV et lettres de motivation, recruteurs et DRH ont […]

28 mars

Covid-19 et reconversion professionnelle: les atouts de PULSIONS

La pandémie a poussé une majorité de salariés à s’interroger sur leurs valeurs […]